Jacques Villeglé Il y a 19 produits.

Jacques Villeglé : 1926, Quimper. Dès 1947, collecte des objets trouvés – limités aux affiches anonymement lacérées à partir de 1949. Avec Raymond Hayns, il s'intéresse au cinéma et à la photographie (parution, en 1953, de Hépérile Eclaté, texte de Bryen déformé par des verre cannelés).

Les deux « affichistes » s'intégreront ainsi que Dufrêne aux Nouveaux Réalistes. Régulièrement exposé à travers l'Europe, le travail de ce piéton de Paris relève – au choix – de l'esthétique, de la critique ironique des principaux courants de la peinture moderne, de la sociologie urbaine, de l'archéologie du futur et autres catégories fluctuantes.

Villeglé a rassemblé ses principaux et délectables écrits dans Urbi et Orbi (éd. W, 1986), et récemment entrepris la publication du catalogue de ses larcins. Premier tome paru: La peinture dans la non-peinture.

par page
Résultats 1 - 12 sur 19.
Résultats 1 - 12 sur 19.