ART ? 122

ART-122

Jacques Villeglé

Neuf

10,00 € TTC

Fiche technique

Année2008
Format50x35 cm

En savoir plus

Cette affiche a une longue histoire. Elle commence en 2001, lorsque j’ai demandé à Jacques un projet d’estampe sur le thème « Les Murs ont la Parole ». Nous faisions à cette époque une exposition d’affiches dans le hall de la Mairie de Lille. Il exposait des affiches lacérées de la série « Décentralisation » (prélevées sur les murs de Lille) et personnellement, j’exposais toutes les affiches ART ?. Jacques a conçu le projet d’estampe mais je n’étais pas emballé, et j’ai mis le projet de côté, à l’abandon.


Quelques années plus tard, en 2007, je travaillais à nouveau avec Jacques pour une nouvelle série d’estampes et j’étais dans son atelier pour la signature. Par hasard je suis tombé sur la maquette d’un livre d’artiste qu’il avait réalisée en 2002, un Diary. Il m’a expliqué que j’étais indirectement à l’origine de ce projet de livre car un éditeur avait vu les 5 planches de Calepino, une édition monumentale de 5 grandes sérigraphies faites en 2001 sur le principe du Diary. Cet éditeur avait commandé à Jacques un projet de livre sur le même principe mais plus petit et étalé sur 1 an. A la fin 2002, Jacques a appelé l’éditeur pour lui soumettre la maquette et que le livre soit édité. L’éditeur n’a pas suivi. Peut-être y avait-il eu confusion dans l’idée du projet ? Toujours est-il que, feuilletant la maquette, j’étais éberlué de la qualité et de la richesse de ce travail. Tout à coup, je suis arrivé à une page intitulé Les Murs ont la Parole, projet de peinture de 2001, qui n’était autre que le projet que j’avais moi-même commandé à Jacques et que je n’avais pas réalisé. J’ai décidé d’éditer ce Diary. Engagement très lourd car il m’a demandé 1 an de travail.


Quand ce livre a été terminé, en novembre 2008, j’ai dit à Jacques qu’il serait bien de revenir au point de départ et d’éditer enfin l’estampe fondatrice Les Murs ont la Parole. Il a fait une modification et créé un fond utilisant La République d’après Delacroix. J’ai très vite édité l’estampe et, tout en la faisant, j’ai réfléchi à cette notion de la rue qui a généré toute l’œuvre de Villeglé : affiches lacérées et alphabet socio politique. J’ai pensé qu’il fallait faire une affiche ART ? sur cette notion et nous avons décidé de la traiter sur le thème de La Rue Chaude afin de montrer le pouvoir et l’influence de la rue dans la vie et dans l’art.


Alain Buyse